Menu principal

Sea Orbiter, le nouveau vaisseau d'exploration sous-marine AQUIWEBS soutient la construction du Sea Orbiter
nouveau vaisseau d'exploration sous-marine

Partenaire Ciel



Réalisé par AQUIWEBS
Design SiteGround web hosting Joomla Templates

Où en est l'équipement numérique des français ?

Article du 22/12/11 de Distributique.com

Le multi-équipement, la multiplication des lieux de connexion et des usages : tels sont les points saillants de la nouvelle étude du Credoc (*). Toutefois, les gens âgés ou/et aux revenus très faibles, restent à l'écart.

En 2011, l'équipement des français en téléphonie repart à la hausse. Trois français sur quatre sont doublement équipés, en fixe et en mobile. Quatre points  de plus qu'en 2010. 89% des français ont un fixe, 85% un mobile. Surtout, ils sont adeptes du large bande. 58% utilisent une box, ils n'étaient que 7% en 2004.

A contrario, 10% des français n'utilisent que le téléphone mobile, 15% le seul téléphone fixe. Ces derniers sont plus âgés (la moitié a 70 ans et plus) que le reste de la population, 48% sont non diplômés.

L'ordinateur est également devenu un équipement de base. 78% des français, âgés de plus de 12 ans, disposent d'un ordinateur. Toutes les catégories d'âge et de revenus progressent, sauf une, celle des personnes disposant de moins de 900 euros par mois de revenu. Logiquement, la présence d'enfants favorise le multi-équipement. C'est l'ordinateur portable qui profite de cette expansion, les deux tiers des ménages équipés  en possèdent un.

Mais l'ordinateur n'est plus seul à permettre la connexion à Internet. Au mois de juin 2011, 17% des français possédaient un smartphone. C'est un marqueur social. Deux fois plus de cadres supérieurs que d'ouvrers en possèdent un, alors que 95% des cadres et 93% des ouvriers ont un téléphone portable.  Même constat pour les tablettes. Deux millions de français en possèdent une. Des cadres, des jeunes, des parisiens pour l'essentiel.

Les trois quart des français ont une connexion au domicile

Quant à la connexion au domicile, les trois quart des français en ont une, c'est 4% de progression cette année. La connexion fixe est dominante, mais le wifi gagne du terrain que ce soit pour se connecter avec son ordinateur, son smartphone ou sa tablette. Les trois quart des abonnés à Internet, soit 30 millions de français, se connectent au moins une fois par jour, 15% au moins une fois par semaine, 6% moins fréquemment encore, 5% n'utilisant jamais leur connexion.

Plus frappant encore, le fait que les internautes se connectent de partout. 31% de connectés le sont en situation nomade. Même si l'accès à domicile reste dominant pour 71% des personnes. Un quart des internautes utilisent au moins trois modes de connexion, c'est la grande nouveauté de l'année.

Pour quels usages ? Le mail, avec  5% des réponses, les actualités pour  12%, les réseaux sociaux dans 13% des cas, arrivent en tête. En revanche, si l'envoi de SMS ne progresse pas, ils sont toujours 71% des internautes à le pratiquer, et  le nombre de messages envoyés augmente. Les adolescents étant les plus grands utilisateurs (plus de 250 messages par semaine, contre 70 chez les internautes lambda).

L'internet par téléphone mobile concerne d'abord le mail (19% des cas, en progression de 8 points) et le téléchargement d'applications (17% d'utilisateurs, 5 points de plus), la télévision sur mobile concernerait 4 millions de personnes, 100% d'augmentation en un an.

e-administration, e-commerce et téléchargement

Les internautes remarquent l'étude ont des pratiques éprouvées dans trois domaines. La e-administration est littéralement entrée dans les moeurs. 48% des français, 5 points de plus qu'en 2010, se connectent pour une démarche administrative : demande de documents, télédéclaration de revenus. Le e-commerce mobilise la moitié des français de plus de 12 ans, soit 26 millions. Et un acheteur sur deux est également un vendeur. Quant au téléchargement, de musique ou de film, il ne progresse plus, alors que le streaming concerne le quart de ceux qui regardent un film et le tiers de ceux qui veulent écouter de la musique. La télé sur un PC connecté concerne plus de français que le téléchargement de films.

(*) Neuvième enquête annuelle menée par le Crédoc, et présentée par l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et  des postes) et le CGIET (Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies).

Elle a été réalisée en face à face, au mois de juin dernier, auprès de 2241 personnes  (plus de 12 ans) et rendue publique mi-décembre.

Cette étude diffère des études GFK qui prennent en compte les ménages, le Crédoc part des individus ce qui donne des chiffre d'équipement  supérieurs.

 

 
G+